15/08/2008

Une journée auprès de Mme R

 

Stage de psychiatrie dans un service de chroniques. Ce matin j’arrive à la relève et l’on m’annonce que je vais passer ma journée de stage aux urgences avec Mme R hospitalisée depuis hier soir pour fécalome et rétention urinaire.

Mme R étant en HDT (hospitalisation à la demande d’un tiers) elle doit être accompagnée d’un soignant en permanence d’un soignant pendant son hospitalisation.

Je pars donc relayer mon collègue qui lui est resté toute la nuit après de Mme R.

La matinée est longue et après avoir regardé tous les magazines je commence a m’ennuyer !

Mme R est opposante aux soins et en général ne veut pas prendre ses traitements. Elle est très calme et n’a jamais été violente envers les autres.

L’infirmière du service se présente dans la chambre avec le traitement de Mme R qu’elle refuse de prendre. Avec un peu de patiente, de sympathie et d’humour je parviens à lui donner ses médicaments.

Plus tard, aux alentours de midi l’infirmière se présente à nouveau et me demande de lui donner son traitement … « au moins les neuroleptiques… on sais jamais avec ses gens là ! » me dit elle.

J’ai été écœurée de la vision de cette soignante sur les personnes hospitalisés en psychiatrie.

 

De plus j’ai appris plus tard que le psychiatre de Mme R ne voulais pas prescrire d’accompagnement 24h/24 d’un soignant pour de Mme R, c’était en fait la cadre des urgences qui refusais que Mme R soit seule sous prétexte qu’elle venait d’un hôpital psychiatrique… si c’est pas du jugement sa …

30/06/2008

Passage en 3ème année

Après beaucoup de travail, de persévérance et de révisions intensives… les résultats sont tombés !

Sa y est je passe en 3ème année !

Très contente…Sourire

J’aborde cette année avec beaucoup d’appréhensions… le TFE… le DE…

Mais en attendant… vacances pendant un mois !Cool

p1010123_bonnes_vacances_dans_le_sable_j_1

19/06/2008

Le toucher en dit long...

Je me souviendrais toujours de cette vielle dame quasiment aveugle et mal entendante qui savais que c’étais moi qui étais là rien que par mon toucher, qui a su que j’étais gauchère rien que par l’analyse de ses sensations.

toucher

Le toucher nous transmet énormément d’informations c’est pour moi un réel moyen de communication et d’échange. C’est une manière d’écouter l’autre et soi même d’une façon différente.

Un sentiment, un état d’esprit peuvent être palpables si nous faisons attention à l’expression ceux-ci par le toucher.

C’est une dimension importante dans le soins au quotidien j’en suis convaincue.

Alors n’ayez pas peur de toucher !

04/06/2008

Cas concret réanimation

Le frère d’un patient intubé ventilé en service de réanimation demande à l’équipe s’il peut ramener un objet important à ses yeux pour la guérision de son frère. Celui-ci doit être placé à proximité du patient.

L’équipe accepte.

Le lendemain le frère ramène une grande branche avec des rubans noués dessus.

branche_rose_00089_2

Quel aurait été votre réaction vis à vis de cet objet ?

 

 

02/06/2008

Révisions

En ce moment ma vie se résume à :

Me lever

Aller en cours

Réviser

Me coucher… et ainsi de suite !

Je commence à saturer !
 
"Quand j'srai grande j'srai infermière!" (avec une voix de petite gamine!!) 

14/05/2008

T.F.E

En 2ème année nous avons une introduction au TFE (Travail de fin d’étude) en vue de l’obtention du diplôme d’état…

J’ai déjà une vague idée du sujet que j’aimerai bosser :

La place du soins relationnel en urgence.

Je n’ai pas encore vraiment de situation interpellante au niveau infirmier.

J’attend avec impatience mon stage aux urgences… !

 

 samu15

16/04/2008

Etre là au moment crucial

C’est une de mes dernières matinée dans le service de chir viscéral/gastro (hummm quelle bonne odeur dans ce service !) c’est un peut le bronx dans les soins… des coup de téléphones par ci, des sonnettes par là… bref j’essai de pallier du mieux que je peut à cela en aidant les infirmières (sans compter que normalement je ne suis que stagiaire… !)

Et bien sur, une urgence… par dessus sa… de toute façon les choses comme ça sa n’arrive pas quand un service est calme !

Le petit fils du Mr de la chambre 601 m’interpelle. Je fais vite pour venir car il semble paniqué.

Mr M est en soins palliatifs. Il donne son dernier souffle devant sa femme (très au clair sur la situation de son mari), son petit fils (environ 18 ans… bouleversé, dans le déni face à la situation présente) et moi.

Le petit fils de Mr M lui tiens la main et l’encourage à se battre… alors que tout est déjà terminé la respiration qu’il peut voir son des gaspes… à ce moment là mon rôle est de lui faire comprendre qu’il faut lui dire au revoir…

 

img-657

 

Je me suis sentie un peu désarmée n’ayant jamais eu d’expérience en la matière, je suis donc allée chercher l’infirmière du secteur qui entre temps avait commencé les visites parce que le chir était arrivé plus tôt que prévu…

La prise en charge des personnes en soins palliatif dans n’importe quel service de l’hôpital est difficile. Les soins sont spécifiques et demandent du temps, la prise en charge est double : la personne et son entourage…

Je pense que l’on ne nous parle pas assez de ces situations qui sont pourtant fréquentes (autant pour la prise en charge en palliatif, que pour la prise en charge du deuil).