15/08/2008

Une journée auprès de Mme R

 

Stage de psychiatrie dans un service de chroniques. Ce matin j’arrive à la relève et l’on m’annonce que je vais passer ma journée de stage aux urgences avec Mme R hospitalisée depuis hier soir pour fécalome et rétention urinaire.

Mme R étant en HDT (hospitalisation à la demande d’un tiers) elle doit être accompagnée d’un soignant en permanence d’un soignant pendant son hospitalisation.

Je pars donc relayer mon collègue qui lui est resté toute la nuit après de Mme R.

La matinée est longue et après avoir regardé tous les magazines je commence a m’ennuyer !

Mme R est opposante aux soins et en général ne veut pas prendre ses traitements. Elle est très calme et n’a jamais été violente envers les autres.

L’infirmière du service se présente dans la chambre avec le traitement de Mme R qu’elle refuse de prendre. Avec un peu de patiente, de sympathie et d’humour je parviens à lui donner ses médicaments.

Plus tard, aux alentours de midi l’infirmière se présente à nouveau et me demande de lui donner son traitement … « au moins les neuroleptiques… on sais jamais avec ses gens là ! » me dit elle.

J’ai été écœurée de la vision de cette soignante sur les personnes hospitalisés en psychiatrie.

 

De plus j’ai appris plus tard que le psychiatre de Mme R ne voulais pas prescrire d’accompagnement 24h/24 d’un soignant pour de Mme R, c’était en fait la cadre des urgences qui refusais que Mme R soit seule sous prétexte qu’elle venait d’un hôpital psychiatrique… si c’est pas du jugement sa …

Commentaires

C'est souvent comme ça à l'hopital général. Ils n'ont pas l'habitude et c'est un peu la peur de l'inconnu. Je les ai déjà vus se refiler le patient les uns aux autres sous prétexte qu'ils ne voulaient pas d'un "psy". C'est sur, la prise en charge est moins simple, mais c'est un patient comme les autres...
Que veux tu!

Écrit par : Fant4zy | 16/08/2008

Ben si elle était en HDT... c'est pas une question de jugement ou de volonté du médecin de prescrire ou non, c'est légal...

Si elle nécessitait une HDT, c'est quand même qu'elle était dans un contexte où il y avait une nécessité de surveillance... pas toujours possible dans le cadre des urgences.

Qui exerce un jugement sur qui dans ce cas là ?

Écrit par : Morgan | 09/03/2009

Brooke : international cards Il est interessant de lire, merci beaucoup! Je continuerai a lire votre blog, mais pas toutes les informations dont j'ai besoin.

Écrit par : Bradley : prepaid cards | 26/09/2009

Que dieu me garde en santé,
ma fille travaille dans un home pour personne âgée et franchement même si beaucoup de bonne volonté, j'espère pouvoir rester chez moi
beau we

Écrit par : nanny | 12/03/2010

Il ne faut pas oublier que c'est l'hopital général.

Écrit par : études de médecine | 25/07/2011

Les commentaires sont fermés.