07/12/2010

Se mettre la "fièvre" sur une inter

Derniège garde aux AR... Il est 2h du mat et nous partons pour une hemorragie d'origine utérine chez une jeune femme de 24 ans.

Appartement de 20m2 avec des lits superposés, les gamins y dorment à 2 dans un lit une place. Elle, elle dort par terre sur une couverture. Ils sont en tout 8 dans l'appartement.

La jeune fille est d'origine indienne, elle présente une hemorragie sur un placenta praévia.

Comme ils disent là-bas, on s'est vraiment mis la "fièvre" sur cette intervention pour sauver la JF et son bébé.

Le lendemain, j'apprend que la jeune femme est sauvée mais que le bébé est dans un état critique.

C'était ma dernière intervention là-haut et je ne saurait jamais si le bébé à été sauvé.

Les commentaires sont fermés.